CASTELLO DI MIRAMARE - MUSEO STORICO

     termes d'utilisation

L’Histoire - Charlotte de Belgique

1840 - 7 juin
Naissance à Laeken de la princesse Marie Charlotte de Saxe-Cobourg-Gotha, enfant benjamin et unique fille de Léopold I, roi des Belges, et de sa seconde femme Louise Marie d’Orléans.

1850
Orpheline de mère, Charlotte est confiée aux bons soins d’une gouvernante, la comtesse Denise d’Hulst, à laquelle elle s’attachera profondément.

1856
Au cours d’un bal donné à la cours du palais de Laeken, Charlotte fait la connaissance de l’archiduc d’Autriche Ferdinand Maximilien.

1856 - 23 decembre
Elle est fiancée officiellement à Maximilien.

1857 - 27 juillet
Elle se marie avec Maximilien et entreprend un voyage de noces comprenant plusieurs étapes en Europe, parmi lesquelles Schönbrunn, Trieste et Venise.

1857 - 6 septembre
Aux côtés de Maximilien, Charlotte fait son entrée officielle à Milan, capitale du royaume lombardo-vénitien, dont son mari est gouverneur depuis février 1857.

1859 - Juillet
Après la démission de Maximilien du poste de gouverneur de Lombardie-Vénétie, Charlotte s’installe avec lui à Trieste, occupant à Marimare d’abord le Petit Château et ensuite le Château. Au cours d’un voyage débuté en novembre avec Maximilien, Charlotte s’arrête quelques mois à Funchal, sur l’île de Madère, tandis que Maximilien poursuit seul vers le Brésil.

1864 - 14 avril
Charlotte part avec Maximilien de

Miramare pour le Mexique, où, en tant qu’impératrice, elle portera beaucoup d’attention aux besoins de la population locale

1866 - 13 juillet
À cause de la situation critique dans laquelle est plongé l’empire mexicain, Charlotte enbarque pour l’Europe dans le but de demander le soutien de Napoléon III et du Pape Pie IX.

1866 - aoÛt
Elle arrive à Paris où, après plusieurs tentatives manquées, elle obtient audience auprès de Napoléon III.

1866 - 19 aoÛt
Napoléon III annonce à Charlotte que la France ne peut plus rien faire pour le Mexique.

1866 - 27 septembre
Charlotte est reçue par le Pape, qui se soustrait aux promesses d’aide qui avaient été faites précédemment. Elle commence alors à manifester les premiers signes d’un déséquilibre mental dont elle ne réussira jamais à guérir.

1866 - 9 octobre
Rentrée à Miramare, Charlotte est soignée par les docteurs Riedel et Jilek qui diagnostiquent un état de folie.

1867
Charlotte est tenue à l’écart, pendant de nombreux mois, du destin tragique de Maximilien.

1867 - 27 juillet
Elle retourne en Belgique dans sa famille. Elle ne reviendra plus jamais à Miramare.

1927 - 19 janvier
Charlotte meurt à Bouchot. Son corps repose dans l’église de Notre-Dame de Laeken.