CASTELLO DI MIRAMARE - MUSEO STORICO

     termes d'utilisation

L’Histoire - le petit château

En parallèle à la construction du, Maximilien fait ériger dans le parc le “Gartenhaus” également baptisé “Castelletto” (Petit Château), étant donné qu’il imite à échelle réduite les extérieurs de style éclectiques de la résidence principale.
Habité occasionnellement par Maximilien et Charlotte entre 1859 et 1860, le Petit Château bénéficie par sa position d’une vue panoramique incontestable: en surplomb du port de Grignano, il est précédé d’une zone de parterres embellie par des arbres et une fontaine jaillissante sur le terrain devant les serres.

Il est doté d’un plan à base carrée, avec terrasse, tourelle et pergolas à l’entrée, et la décoration conservée au premier étage montre de nombreuses similitudes avec celle de la première résidence triestine de Maximilien: la Villa Lazarovich, que Maximilien loua à Nicolò Marco Lazarovich en 1852, l’aménageant selon son goût personnel. De nombreux meubles de cette villa, située sur la colline de San Vito et toujours présente au numéro 23 de la rue Tigor, furent réinvestis à Miramare à la disposition de Maximilien.
Les échos de la tragique histoire de Maximilien et Charlotte résonnent aussi dans le Petit Château : ici, entre la fin de l’année 1866 et début 1867, les médecins surveillent strictement Charlotte, touchée par les premiers signes d’un préoccupant déséquilibre mental.

Dans les années ’30, dans le courant du vingtième siècle, ce fut la période de séjour du Duc Amédée de Savoie-Aoste au Château de Miramare, et par conséquence une partie de meubles de Maximilien furent exposés au public à l’intérieur du Petit Château, transformé an Musée.
Actuellement, le Petit Château héberge le siège de la Direction de la Réserve Naturelle Marine de Miramare.