CASTELLO DI MIRAMARE - MUSEO STORICO

     termes d'utilisation

L’Histoire - le château

Le Château de Miramare et son Parc sont nés de la volonté de l’Archiduc Maximilien de Habsbourg qui décide en 1855 de se faire construire, à proximité de Trieste, une résidence conforme à son rang, installée au bord de mer dans un immense jardin.

Fasciné par l’inaccessible beauté du promontoire de Grignano, un éperon rocheux de nature karstique presque dépourvu de végétation, Maximilien entame les négociations pour l’achat des parcelles de terrain qui l’intéressent vers la fin de l’année 1855. La pose de la première pierre du Château a lieu le premier mars 1856.

La veille de Noël 1860, Maximilien et son épouse, Charlotte de Belgique, s’installent au rez-de-chaussée du bâtiment dont les extérieurs sont terminés, tandis que l’intérieur ne l’est que partiellement, parce que le premier étage est toujours en cours de réalisation.

Le Château, projet de l’ingénieur autrichien Carl Junker, présente un style éclectique témoin de la mode architecturale de l’époque: les modèles issus des périodes Gothique, Médiévale et Renaissance se combinent en une surprenante fusion, confirmée à travers les demeures que les nobles, régnant ou non, se faisaient construire à l’époque dans les paysages alpestres qui bordaient lacs et rivières.

Dans le Château de Miramare, Maximilien réalise une synthèse parfaite entre nature et art, parfums méditerranéens et austères formes européennes, recréant un décor absolument unique grâce à la présence de la mer, qui a inspiré la couleur bleue des tapisseries du rez-de-chaussée ainsi que les noms donnés aux salles et au mobilier.

La réalisation des intérieurs est menée par les artisans Franz et Julius Hofmann. Tandis que le rez-de-chaussée, accueillant les appartements privés de Maximilien et de Charlotte, offre un caractère intime et familiale, au contraire le premier étage présente une fonction d’apparat, réservé aux hôtes qui ne pouvaient rester indifférents face aux somptueux ornements historiés de blasons et aux magnifiques tapisseries rouges portant les emblèmes impériaux.